Inde: Jaipur, le coeur de pierre du Rajasthan, partie 1.

Le fort d’Amber, ancienne capitale du Rajasthan, fut construit à la n du XVIème siècle, et appartient depuis 2013 au patrimoine mondial de l’Unesco. On y monte à pied, en jeep ou à dos d’éléphant, de préférence tôt le matin. L’architecture rajput et la finesse de l’artisanat moghol atteignent ici leur firmament : fastueuse salle des audiences, incroyables portes (celles de Ganesh et du soleil sont des merveilles), hall de la victoire et ses milliers de miroirs, magie du jardin perse, méandres du quartier des femmes (zenana) permettant au maharajah des visites discrètes à ses multiples épouses… Tout respire le luxe et l’harmonie.

L’immense fort surplombe un paysage à couper le souffle, délimité par un long rempart-serpent aux faux airs de muraille de Chine. A flanc de rocher, les ruines des maisons des serviteurs – jusqu’à 400 personnes pour servir quelques dizaines de têtes couronnées ! – s’accrochent à l’histoire. Et l’on mesure combien il devait être bon de quitter un moment son trône d’argent pour venir perdre son regard dans ces montagnes protectrices…

Eruption au Piton de la Fournaise, Aout-Septembre-Octobre 2015, Ile de la Réunion.

Après 5 ans de sommeil, notre volcan réunionnais est sorti de sa torpeur pour entrer dans une phase éruptive de plus de 2 mois.

Ponctuée de périodes d’intense activité et de repos relatif, les fontaines de laves ont créé un nouveau cône éruptif et de longues coulées qui se sont étirées jusqu’à enflammer le rempart de  la caldeira.

Mafate et Salazie, Roche Ecrite, La Réunion.

Quelques images de Mafate et Salazie, vus du somment de la Roche Ecrite. Vue imprenable et froidure garantis.

 

Randonnée au Gros Morne, La Réunion.

Quelques images de la Réunion depuis l’arête entre le Piton de Neiges et le Gros Morne. Vous pourrez ainsi profiter des points de vues sans cordes ni baudrier. Bonne balade!

 

Bealanana, Madagascar.

Bealanana, Madagascar.

Bealanana. Village tranquille au Nord de Madagascar. Situé à 120 km d’Antsohihy , on y accède par une route qui joue les montagnes russes jusqu’à Antsahabe, puis qui s élève franchement pour accéder au plateau en franchissant un col à 1250m d’altitude. Il m’aura fallu plus de 12h de vtt pour couvrir le parcours, non sans avoir fait quelques poses pour un romazave ou un ranapanga salvateur.

La région de Bealanana est constélée de lacs et de mares, permettant la culture intensive du riz, même si la période ou j’y suis allé n’était pas très favorable à cause d’une saison des pluies qui se faisait attendre.

Comme partout à Madagascar, l’accueil est chaleureux bien que la région ne voit pas très souvent passer de vazahas, et encore moins de vazaha en vélo! Assurément une des plus belle région que j’ai visité à Mada, les rizières vert fluo étant entourées de nombreuses collines et montagnes. Le plus haut sommet du pays, Maromokotra, est d’ailleurs tout proche. Je n’ai pas eut le temps d’y aller, l’aller retour nécessitant une bonne semaine.
Ha zut! ça va m’obliger à y revenir.

 

La vallée du Tsaranoro, Madagascar.

 

Sentiers Scout et Augustave, Mafate, La Réunion.

Maud étant revenue courir le trail du Piton des neiges, nous sommes parti reconnaitre le sentier. Départ à dos d’ane, passage à Grand-Place, puis sentier scout, sentier augustave, et retour à dos d’ane. Nous pouvons donc bien confiermer, que ce n’est pas du tout le meilleur moyen de monter au piton des neiges. Le départ du bloc à Cilaos Dimanche matin sera bien plus adapté à notre avis. Mais la balade vaut quand même le déplacement.

 

Ambalavao, Madagascar.

Petite ville des hauts plateaux malgaches, à une cinquantaine de kilomètres au sud de Fianarantsoa sur la fameuse nationale 7, Ambalavao est la porte d »entrée principale du parc national de l’Andriginta avec ses fameux dômes rocheux. Ambalavao est également un des grands marchés au zébus de Madagascar, que de nombreux éleveurs rejoignent après plusieurs jours ou plusieurs semaines de marche avec leur bétail.