Tsanga-Tsaigny 2, ambiance à Antsaravibe, Madagascar.

Tsanga-Tsaigny 3, ambiance à Ambatoharano, Madagascar

Tsanga-Tsaigny 4, Tromba, Madagascar.

Tsanga-Tsaigny 5, levée du mât royal, Madagascar.

Inde: Jaipur, le coeur de pierre du Rajasthan, partie 2.

Nosy Faly, Madagascar.

A quelques kilomètres de Nosy Be, Nosy Faly est un prolongement de la Grande Terre de Madagascar et de la péninsule d’Ampasindava. Trois villages se répartissent sur la côte, et la vie s’y déroule au rythme du départ et du retour des pêcheurs.

Fenerive-Est, Madagascar.

Au village d’Anvohimay, au bord du canal des Pangalanes.

 

Ambiance au premiers jours du Sambatra 2014, Mananjary, Madagascar.

Tous les 7 ans, la côte Est de Madagascar s’anime pour la cérémonie du Sambatra.

Véritable pivot de la culture de l’ethnie Antambahoaka, le Sambatra célèbre la fondation de la ville au XVI ème siècle par Raminia, prince arabe déchu de son trône et en quête d’un nouveau royaume.

Les festivités s’étalent sur 4 semaines, rythmées par les chants et les processions. La cérémonie se termine en apothéose le dernier vendredi  par la purification à l’embouchure du fleuve, et se clos définitivement par la circoncision des jeunes garçons au coucher du soleil.

Commençons par quelques images d’ambiance, dans les premiers jours de la cérémonie, ponctués de chant et de danses autour du tranobe, la maison de quartier ou se tiens habituellement le conseil des anciens sous la direction du panzaka, le chef traditionnel du quartier.

Sambatra 2014, colombes, défilé et danse des chapeaux

Après les cérémonies des premiers jours, viens le temps de sculpter les colombes de bois qui orneront le tranobe de chaque quartier. Viens ensuite le défilé mené par le panzaka (ici, c’est son fils qui a pris la relève) et les premières combats, simulants une attaque du village par des guerriers, figurés ici par des habitant grimés de vieux sacs, de branches et de boue.